Timeline

Depuis quelques temps, je vois passer sur les réseaux sociaux une chaine visant à mettre en ligne une photo de soi il y’a quelques années et aujourd’hui…

N’étant pas fan des chaines, je souhaite tout de même participer à ma façon… En partageant 5 photos de mon adolescence à aujourd’hui, et surtout mon évolution fétiche…

– La première photo, de 2002, 16 ans, a été prise lorsque j’étais en dépression suite au rejet de ma sexualité et de mon fétichisme… Le sourire de la photo n’était qu’un masque et les vêtements bien trop larges prouvent aujourd’hui à quel point j’étais mal dans ma peau…
– La seconde photo de 2005, prise dans mon premier appartement étudiant est la première tenue à des fins exclusivement fétiches que j’ai acheté (dans mon enfance et adolescence j’avais déjà acheté des tenues de foot, cycliste… mais en faisant le sport qui allait en face).
– La troisième photo de 2008 est celle de la première tenue en latex que j’ai acheté. Erreur de débutant, et ne voulant pas mettre trop cher, je l’avais acheté sur ebay… Trop large, trop fragile, trop mauvaise, je vous avoue ne pas avoir d’autres photos avec cette tenue
– La quatrième photo date de 2011 et il s’agit de ma première vraie tenue intégrale en latex achetée chez skintightrubber (que j’ai encore aujourd’hui d’ailleurs). Mon coup de foudre !
– La dernière photo est celle prise le soir de mon élection de Mister Rubber France 2018 est celle de la consécration…

Le SaM de la première photo qui regardait dans le vide sans savoir de quoi demain serait fait, sans l’espoir d’aimer, de vivre son fétichisme enfui au fond de lui aurait peut-être apprécié rencontrer celui qu’il est devenu 16 ans plus tard, regardant droit devant lui et pensant à ce que le passé à fait de lui au présent pour enfin construire son futur !

Cette publication, dans la lignée du message que je m’efforce de transmettre depuis mon élection (et même avant) à pour seul but de rappeler à chacun, derrière son ordinateur, qu’il n’est pas seul, et que se détruire ; s’interdire de vivre sa vie n’apporte rien de bon alors que l’acceptation de soi n’apporte que du positif…
Avec le recul, on en devient conscient ! Et je veux que chacun puisse en prendre conscience ! #BeYourself

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes, texte